1857 : la littérature face à la morale

En 1857, les noms de deux écrivains assez méconnus du grand public vont retentir dans l’actualité judiciaire et leur renommée va dépasser les cercles littéraires dans lesquels ils évoluaient déjà. Cinq ans après le début du Second Empire, Napoléon III impose à la société française un ordre moral qui pèse particulièrement sur la liberté d’expression,Lire la suite « 1857 : la littérature face à la morale »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer