L’homme derrière Alexandre Dumas

Quel est le point commun entre Les Trois mousquetaires, Le Comte de Monte Cristo et La Tulipe noire ? Répondre Alexandre Dumas serait évident. Il n’est pourtant pas le seul à pouvoir endosser la paternité de ces trois romans historiques. Dumas n’est pas le stéréotype de l’écrivain solitaire, bien au contraire. Il est plutôt réputé pourLire la suite « L’homme derrière Alexandre Dumas »

Éclairage sur… Judith Gautier

Théophile Gautier disait à propos de sa fille : « Judith a beaucoup plus de talent que Mme Sand et pourtant, comme vous le verrez, elle n’aura jamais de succès. » On pourrait croire que l’écrivain dénigre injustement sa progéniture mais ce serait mal le connaître. Le bon Théo a toujours encouragé et soutenu les ambitions littéraires deLire la suite « Éclairage sur… Judith Gautier »

Friedrich Bhaer est-il vraiment une meilleure option que Mr Darcy ?

Dans un article publié sur le site The Mary Sue, ces deux héros littéraires sont mis en compétition sous le titre suivant : Let’s stop romanticizing Mr Darcy when there are way better options in literature. (Cessons de rendre romantique Mr Darcy quand il y a de bien meilleures options en littérature.) D’un côté, Mr Darcy,Lire la suite « Friedrich Bhaer est-il vraiment une meilleure option que Mr Darcy ? »

Les artistes et la mort #2 : les disparitions mystérieuses (partie 1)

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, et pour certains écrivains, la mort non plus. Tous ne meurent pas de vieillesse dans leur lit. Au contraire, leur décès s’entoure d’un brouillard mystérieux digne d’une intrigue policière. Le comte de Lautréamont, auteur des Chants de Maldoror, est le pseudonyme du jeune poète Isidore Ducasse. LeLire la suite « Les artistes et la mort #2 : les disparitions mystérieuses (partie 1) »

C’est fantastique

(Article publié dans le Webzine (février 2020) de Génération écriture) Aujourd’hui, quand on se rend dans le rayon « fantastique » d’une librairie, on trouve aussi bien de la bit-lit que de la fantasy et de l’horreur. Au fil du temps, c’est un genre qui a su évoluer, s’étendre et prendre des formes diverses qui n’ont presqueLire la suite « C’est fantastique »

Comment Dracula a vampirisé toute la concurrence

Dracula de Bram Stoker aurait réinventé l’image du vampire dans la littérature en transformant le monstre sanguinaire, la créature dégoûtante et infernale, en homme du monde et héros romantique (dans le sens amoureux du terme). En réalité, ce changement a été amorcé bien avant, dès le début du XIXème siècle par des auteurs comme WilliamLire la suite « Comment Dracula a vampirisé toute la concurrence »

Pourquoi lire… Persuasion de Jane Austen

Parce qu’il a été écrit par Jane Austen, l’une des plus grandes autrices anglaises, qui propose des critiques plus ou moins mordantes de la société dans laquelle elle vivait. Persuasion est le dernier roman publié, de manière posthume, de Jane Austen. Elle l’a rédigé peu avant sa mort et on peut supposer qu’elle n’a pasLire la suite « Pourquoi lire… Persuasion de Jane Austen »

Pourquoi lire… The Tenant of Wildfell Hall d’Anne Brontë

Parce qu’il a été écrit par la grande oubliée de la famille Brontë. On ne présente plus Charlotte et son Jane Eyre, ni Emily avec Wuthering Heights (dont la traduction varie souvent en français). Parfois, on se souvient de Branwell, le frère talentueux qui a noyé son génie dans l’alcool, les névroses et la dépression,Lire la suite « Pourquoi lire… The Tenant of Wildfell Hall d’Anne Brontë »

Et si on transformait la littérature en jeu vidéo ?

Théophile Gautier est un des acteurs les plus importants de la scène culturelle au XIXe siècle et il se singularise par une production aussi diverse que variée : romans, nouvelles, ballets, articles, salons, pièces de théâtre. Pas un genre littéraire ne lui échappe. Qui ne l’a pas étudié à un moment à l’école, que ce soitLire la suite « Et si on transformait la littérature en jeu vidéo ? »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer