Sacrés coquins ! (ou quand les grands auteurs écrivent des cochonneries)

Certains écrivains, en intégrant la prestigieuse catégorie des grands auteurs classiques, se parent d’une aura de sérieux qui projettent sur eux une image proprette et digne. Ils sont alors souvent célébrés pour leur maîtrise de la langue, leur talent, la beauté de leurs textes. On les étudie même à l’école. Et pourtant, derrière ces masquesLire la suite « Sacrés coquins ! (ou quand les grands auteurs écrivent des cochonneries) »

Eclairage sur… John Gray

« Yes, he was wonderfully handsome, with his finely-curved scarlet lips, his frank blue eyes, his crisp gold hair. There was something in his face that made one trust him at once. All the candour of youth was there, as well as all youth’s passionate purity. One felt that he had kept himself unspotted from theLire la suite « Eclairage sur… John Gray »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer