Le travestissement et la littérature #3 : des femmes en costume d’hommes

Le travestissement, en particulier celui lié au genre, possède une indéniable portée subversive liée en partie au fait qu’il soit interdit par la loi en vertu du Deutéronome, exception faite du déguisement de Carnaval ou du costume de scène. Cependant, à partir du XVIIIème siècle, en France notamment, l’élite laïque et culturelle s’émancipe du pouvoirLire la suite « Le travestissement et la littérature #3 : des femmes en costume d’hommes »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer