Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Pourquoi lire… Le Dernier testament de Ben Zion Avrohom par James Frey

Parce qu’il est déroutant, à l’image de son auteur, qualifié dans un article du Nouvel Observateur d’écrivain « le plus détesté d’Amérique ». James Frey connaît le succès – et le scandale – grâce à Mille morceaux, un texte présenté comme autobiographique alors qu’il s’agit de fiction. Génie ou mythomane, l’auteur américain ne laisse pas indifférent. Et avec un roman qui décrit l’arrivée d’un nouveau Messie à New York, il aborde encore un sujet controversé.

Parce qu’on découvre un autre visage de l’Amérique à travers les différents témoignages qui constituent ce dernier testament. Ceux qui décrivent le mystérieux Ben Zion Avrohom font surgir un New York trash bien loin de l’American Dream qui nous nourrit habituellement. Chaque chapitre offre la parole à des drogués, des prostituées, des laissés pour compte de la société, ceux dont on ne parle pas ou qu’on évite du regard. Chacun possède son propre style, ses tics de langage, sa manière de parler et l’approche orale, comme si l’auteur transcrivait au mot près ce que ces témoins lui révèlent, peut surprendre par son aspect brut. Voire brutal.

Parce que c’est un roman qui ouvre une réflexion sur la religion, que l’on soit croyant ou non. Tous ceux qui témoignent à propos de Ben Zion Avrohom et le désignent comme un nouveau Messie incarnent les apôtres d’une nouvelle religion. Mais contrairement à ce que sous-entend l’introduction teintée d’ironie, le texte pousse bien au-delà d’une sorte de pastiche de la vie d’un Jésus des temps modernes, oscillant entre les orgies et la psychose, Le Dernier testament de Ben Zion Avrohom interroge sur la pertinence des textes fondamentaux pour les religions monothéistes dans un monde moderne : « La Bible a été écrite il y a deux mille ans. Le monde est différent aujourd’hui. Les histoires qui avaient du sens alors n’ont plus de sens aujourd’hui. Les croyances qui pouvaient être fondées alors ne sont plus fondées aujourd’hui. Il faudrait considérer ces livres de la même manière que nous considérons tout ce qui est de la même époque, en reconnaissant leur importance historique, mais sans leur accorder la moindre valeur ».Et de manière plus générale, le roman se questionne sur l’idée de foi : « La foi est ce que tu utilises pour opprimer, pour nier, pour justifier, pour juger au nom de Dieu. La foi est ce qui a été utilisé comme moyen de rationaliser le mal plus que toute chose au cours de l’Histoire. S’il y avait un diable, la foi serait sa plus belle invention. Faire croire aux gens ce qui n’existe pas, et leur faire utiliser cette croyance pour détruire tout ce qui a de la valeur dans le monde. Leur faire gober l’idée d’une chose fausse, et utiliser cette idée pour créer le conflit, la violence et la mort. » Mais ce qui lie tous les personnages, finalement, c’est l’amour, quelle que soit sa forme, que leur a apporté la rencontre avec Ben Zion Avrohom.

Alors, convaincus ?

2 commentaires sur « Pourquoi lire… Le Dernier testament de Ben Zion Avrohom par James Frey »

  1. Ah, je reste sur ma faim tu nous as habitué à plus long ahaha ! Merci pour cet article, j’avoue ne pas vouloir parler de religion, mais l’influence qu’elle peut avoir et continuera d’avoir je pense est impressionnante et j’imagine passionnante à étudier ou ici narrer d’un point de vue social, psychologique et intriguant. Pourquoi pas écoute ! Je ne connaissais pas James Frey. Et du coup j’ai cherché un peu et il est récent en fait comme livre 😮

    J’aime

    1. C’est un roman difficile à expliquer et pour tout dire, j’ai eu du mal à entrer dedans. Mais l’intrigue m’intéressait quand même, même si la religion ce n’est pas mon truc non plus (loin de là d’ailleurs, je suis une athée convaincue). Mais certains passages interpellent (je n’ai pas tout mis à propos de la foi. Le début du paragraphe c’est « La foi est le refuge des imbéciles ») et donnent à réfléchir même si on n’est pas croyant. C’est un livre bizarre, je ne sais pas si je le relirai un jour mais j’ai marqué certains passages auxquels je pense souvent.
      (et la semaine prochaine, ce sera moins court ! xD)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :